Comment choisir le système d’assainissement non collectif de votre maison ?

Au moment de la construction d’une maison, différents travaux qualifiés de gros œuvres sont à prendre en compte comme c’est le cas de l’assainissement. Pour une installation optimale, il est important de prendre en compte ce volet assez tôt et donc de vite choisir le système d’assainissement qui convient.

Faites le choix de la bonne méthode de traitement des eaux

Pour nettoyer les eaux usées domestiques, il est indispensable et obligatoire de prévoir un système d’assainissement non collectif. Ainsi, au moment de penser à tous les travaux liés à l’installation d’une fosse septique, il est important de bien choisir le type d’installation. La surface d’épandage constitue à cet effet la méthode la plus économique pour le traitement des eaux usées. Dans ce cas, c’est le sol existant qui sert d’espace d’épuration et de dispersion.

De même, vous avez les filtres à sables qui sont compacts et nécessitent trois fois moins de surface que la méthode précédente. C’est l’installation mise en œuvre lorsque le sol ne dispose pas d’une bonne perméabilité. Enfin, il y a le tertre d’infiltration qui est un filtre complètement ou partiellement hors du sol. Il nécessite alors l’installation d’une pompe de relevage pour hausser l’eau en provenance de la fosse septique.

Optez pour le matériau adapté à votre environnement

L’installation d’un système d’assainissement est d’une importance capitale pour la santé et le respect de l’environnement. De ce fait, le choix du matériau ne doit absolument pas être fait à la légère. De manière générale, votre fosse septique peut être soit en plastique ou en béton. La première option dispose d’une résistance aux agents chimiques et convient pour les installations de petites envergures. Par contre, pour vos travaux de grande envergure, il est préférable de choisir le béton comme matériau de votre fosse. Dans tous les cas, la nature du sol et les dimensions de la fosse sont les facteurs déterminants du choix du matériau.