Voiture en panne ? Pensez aux pièces détachées d’occasion !

La réutilisation des pièces détachées auto d’occasion peut être une alternative bien plus avantage en termes de coût sans vous priver de la qualité du produit ! Dites-nous ce que vous en pensez en donnant votre opinion !

Quand votre voiture tombe en panne pendant une période de votre vie où vos finances sont limitées, une pièce auto d’occasion peut être une bonne alternative. Les pièces d’occasion sont moins coûteuses, et il est plus écologique d’en trouver une dans votre région que d’en commander une provenant d’un pays lointain. 

N’oubliez pas que vous pouvez vous retrouver dans une situation inconfortable avec votre voiture. Le frein à main de votre Peugeot ne fonctionne plus. Vous venez d’appeler votre garagiste, mais, malheureusement, il doit commander une nouvelle plaquette de frein dans la concession. Il faudra sans doute attendre plus d’une semaine. Vous êtes contraint d’attendre et de payer une pièce neuve ! Vous pensez que cela engendre des frais bien trop lourds, puis un ami vous rappelle que vous pouvez toujours acheter une pièce d’occasion. Vous avez acheté une voiture plus récente et vous savez qu’il faut du temps et de l’argent pour faire venir une pièce en provenance d’un autre pays ? Vous pensez alors à utiliser une pièce d’une voiture d’occasion. Ne vous réjouissez pas trop tôt. Il faut être au courant des lois et conditions qui s’appliquent à la vente/l’achat des pièces auto d’occasions, que nous allons expliquer, tout en donnant des conseils et des astuces d’en tirer le meilleur profit. 

L’Union Européenne

L’Union Européenne conseille fortement le recyclage des automobiles. Chaque année, des véhicules hors d’usage (VHU) produisent entre 8 et 9 tonnes de déchets dans l’UE. Par conséquent, La Commission a adopté une directive qui stimule le recyclage des VHU et de leurs pièces. Pourtant, des pièces auto sont des déchets dangereux, surtout celles des VHU. Le démontage des VHU doit être fait avec la plus extrême prudence. C’est pourquoi les voitures qui sont hors d’usage vont directement à la casse. Les garagistes vont pouvoir récupérer les pièces qui peuvent à nouveau servir. 

En France

La loi française stipule depuis 2009 que la vente des pièces détachées d’une voiture non-roulante est interdit entre des particuliers. On peut déposer un VHU dans un centre VHU, mais seulement si tout composant essentiel est encore présent. 

Pour des véhicules roulants par contre, il est bien légal de vendre une pièce détachée à votre collègue sans qu’il ne soit un professionnel d’automobile. Pour qu’un véhicule soit roulant, ce dernier doit être passé au contrôle technique dans les derniers six mois (au maximum) avant la vente/l’achat de ses pièces détachées. 

Pieces-Auto est à votre disposition pour vous aider dans votre recherche. Il y a quelques règles qui ne doivent pas être prises à la légère.

Conseils et astuces

Faites des recherches, pour que vous sachiez exactement à quoi vous attendre avec l’achat de pièces d’occasion. Des produits ne sont pas toujours remboursables. Donc, si vous ne savez pas vraiment si une pièce va avec votre voiture, soyez sûr qu’elle est remboursable. 

Si possible, posez des questions sur l’histoire de la pièce auto que vous allez acheter. Des particuliers peuvent vendre des pièces d’occasion mais sans mentionner les défauts qui peuvent ne pas être apparents. Vous pourrez également consulter les avis des gens qui étaient dans la même situation.

Si le vendeur est un particulier, emmenez un expert auto afin d’examiner la pièce. Même si le vendeur est l’un de vos proches, avec les meilleures intentions, il se peut que la pièce en question ne soit la meilleure option pour votre voiture.  

Votre recherche

Il est fortement conseillé de demander conseil à un professionnel, un garagiste peut vous conseiller sur l’achat de pièce d’occasion. Si vous recherchez un rétroviseur extérieur ou intérieur, vous pouvez contacter les casses de votre région ou demander à votre garagiste s’il est d’accord pour le faire. Vous pouvez aussi acheter votre pièce d’occasion en ligne sur des sites reconnus tels que piecesauto24, opisto, ou francecasse. Vous souhaitez vendre votre voiture d’occasion et en racheter une plus récente ? Le premier réflexe est d’en parler à votre garagiste, qui pourra peut-être vous la racheter. Il sera alors nécessaire de prévenir votre assurance pour arrêter votre contrat et de bloquer votre carte grise. Vous pouvez toujours vous renseigner sur la valeur de votre voiture selon le modèle et l’âge en allant sur le site de l’argus, qui référence les voitures d’occasion disponibles en France. Vous pourrez ainsi voir si le prix de rachat de votre voiture par votre garagiste est conforme et, si vous souhaitez la vendre vous-même, fixer un prix raisonnable. Vous pourrez ainsi la mettre en vente sur leboncoin, le site N°1 des ventes entre particuliers en France. Vous serez alors certain que votre annonce sera vue. 

En fin de compte, il faut se demander si une pièce d’occasion est vraiment quelque chose sur laquelle il faut économiser. Pour les pièces secondaires, comme un phare ou un rétroviseur, pourquoi pas ?  Cependant, s’il s’agit d’un composant essentiel comme une batterie de démarrage, il est plus raisonnable de demander conseil à votre garagiste qui vous proposera d’en acheter un nouveau ou bien vous trouvera une pièce d’occasion fiable.